Rapports vidéo

Lien de la vidéo

Obtenir le lienLicenceImprimer
Bookmark and Share

Par Christian Charest | 15-11-2018

Le Dictionnaire Morningstar : Rendements réels

Pour déterminer votre véritable augmentation de richesse au fil du temps, il est essentiel de tenir compte de l'inflation.

Christian Charest: Lorsqu'on examine les rendements affichés par les compagnies de fonds ou des sites d'informations comme Morningstar, ce qu'on voit reflète l'augmentation du prix du placement en question, et, dans le cas des rendements totaux, l'effet des distributions de revenu sur la valeur du placement. Ce que les chiffres ne disent pas, par contre, c'est quelle sorte de pouvoir d'achat ces rendements vont fournir aux investisseurs.

La raison est que l'inflation gruge le rendement au fil du temps, bien que l'ampleur de la réduction puisse varier. À cause de l'inflation, les biens et services coûteront plus à l'avenir qu'ils ne coûtent aujourd'hui. Par exemple, en présumant un taux d'inflation de 2,5 %, ce qui est à peu près ce que la Banque du Canada anticipe, quelque chose qui coûte 1 000 $ aujourd'hui coûtera probablement plus de 1 600 $ dans 20 ans.

Donc, quand vous faites des projections pour déterminer combien vous serez en mesure de dépenser à l'avenir, ou que vous évaluez l'augmentation de richesse que vous ont procuré vos placements par le passé, vous devez tenir compte de l'inflation. Le meilleur moyen est de calculer les rendements ajustés selon l'inflation, ou ce qu'on appelle les rendements réels. La formule est assez simple : vous prenez le taux de rendement nominal, c’est-à-dire le rendement affiché, et vous en soustrayez le taux d'inflation, tel que mesuré par l'Indice des prix à la consommation.

Les rendements réels doivent être positifs pour que les placements procurent une véritable augmentation de la richesse. C'est pour cette raison qu'à long terme, les placements ultra-sécuritaires comme les bons du Trésor ou les certificats de placement garantis vont probablement réduire votre richesse, même si leur valeur en dollars va bel et bien augmenter. Si un CPG paye 1,5 %en intérêt, ce n'est pas suffisant pour couvrir une inflation de 2,5 %, et votre rendement réel est négatif à -1 %, ce qui signifie que le pouvoir d'achat de votre argent va diminuer année après année. Même les obligations à plus long terme ont de la difficulté à maintenir la cadence de l'inflation. Donc, pour les objectifs à long terme comme la retraite, il est essentiel d'inclure une bonne dose d'actions dans votre portefeuille, même si elles comportent des risques plus élevés.

{1}
{1}
{2}