Rapports vidéo

Lien de la vidéo

Obtenir le lienLicenceImprimer
Bookmark and Share

Par Christian Charest | 14-06-2017

Le dictionnaire Morningstar : Les effets de devises

Se couvrir contre les fluctuations de change vous expose au rendement pur des avoirs de votre fonds.

Lorsqu'un fonds investit dans des actions ou des obligations émises hors du canada, il vous expose non seulement aux mouvements à la hausse ou à la baisse des placements, mais aussi aux fluctuations des devises dans lesquelles ils sont émis par rapport au dollar canadien.

Par exemple, disons que vous achetez un fonds d'actions américaines. Vous l'achetez probablement avec des dollars canadiens, mais le fonds doit les convertir en dollars américains pour pouvoir acheter des actions sur la bourse américaine. Aussi, quand vous observez la performance du fonds, ses prix quotidiens doivent être convertis en dollars canadiens afin de calculer les rendements que vous obtenez vraiment.

Les mouvements de devises peuvent parfois ajouter aux rendements des fonds étrangers, mais ils peuvent aussi leur nuire. Durant le mois de mai 2017, l'Indice S&P 500 a obtenu un rendement total de 1,4 %, mais sur la même période le dollar américain s'est déprécié de 1,2 % contre le dollar canadien, et donc les fonds canadiens qui investissent dans les actions américaines ont eu des rendements très faibles.

À moins qu'ils n'aient utilisé ce qu'on appelle la couverture des devises. Certains fonds utilisent des produits dérivés pour éliminer les effets de devise et vous présenter le rendement pur des valeurs mobilières sous-jacentes. C'est comme si vous investissiez directement dans la devise locale plutôt qu'en dollars canadiens.

Plusieurs compagnies de fonds offrent des version couvertes et non couvertes d'un même fonds, tandis que certains gestionnaires préfèrent adopter une approche plus active à la gestion des effets de change, en couvrant certains placements là où ils croient que l'exposition aux devises est trop risquée et en laissant d'autres placements non couverts là où ils croient que ce sera bénéfique.

Comment savoir ce qui est le mieux pour vous? L'exposition aux devises peut ajouter une tranche additionnelle de diversification, ce qui peut aider à long terme. Aussi, les mouvements de devise ont tendance à se neutraliser sur de longues périodes. Par contre, la couverture peut réduire la volatilité à court terme et élimine un élément d'incertitude, ce qui vous permet d'élaborer votre portefeuille en fonctions des caractéristiques fondamentales des marchés.

Morningstar a publié plusieurs articles sur la couverture des devises, et vous trouverez des liens vers quelques-uns sous le lecteur vidéo.

{1}
{1}
{2}